Beaux-parents | Mon défi

Beaux-parents : aborder les sujets qui fâchent

10 janvier 2018

Les sujets qui fâchent

“Prudence est mère de sûreté”

Vous êtes au début d’une nouvelle relation avec quelqu’un qui a déjà des enfants ? Vous savez que cette relation est sérieuse et vous avez décidé de bientôt vous installer ensemble pour former une famille recomposée. On le fait rarement, et pourtant, il est très important d’aborder ensemble, à deux, certains sujets qui fâchent !

Certes, ce n’est pas glamour, mais c’est sage ! Tous les sujets abordés dans cet article vont tôt ou tard créer des questionnements, des tensions, voire de graves conflits au sein de votre tribu. Autant s’en occuper dès le début, faire un état des lieux pour miser sur l’avenir en toute sérénité. Ni vous ni votre conjoint(e) n’êtes nés de la dernière pluie, vous avez déjà vécu ! Vous avez une petite idée de ce que vous voulez par rapport à cette relation, même si la famille recomposée est encore un mystère…

Les valeurs

Commencez par ce petit exercice, qui vous permettra d’échanger, de vous découvrir et de découvrir un peu plus votre conjoint(e) :

  1. Chacun de votre côté, prenez un papier et un stylo.
  2. Ecrivez les 5 valeurs les plus importantes à vos yeux, de 1 à 5 en commençant par la plus importante.
  3. Retrouvez-vous au calme, sans les enfants et dévoilez vos 5 valeurs à l’autre.
  4. Discutez-en, expliquez pourquoi ce classement. Essayez d’expliquer comment vous pouvez appliquer ces valeurs dans votre quotidien de famille recomposée.

 

Pour vous aider, voici quelques exemples de valeurs :

  • L’amour
  • L’amitié
  • La famille
  • La réussite
  • La joie
  • L’argent
  • Le respect
  • La justice
  • La liberté
  • Les traditions
  • Le pouvoir
  • Le bonheur
  • La générosité
  • L’empathie
  • L’honnêteté
  • Le plaisir
  • Le partage
  • Le rêve
  • La politesse
  • La sérénité
  • La sexualité
  • La foi

 

Education

Un enfant un peu avachi à table peut être rédhibitoire pour l’un et totalement anecdotique pour l’autre. De façon plus globale, les principes d’éducation des enfants doivent être discutés en couple. Quelles sont les limites à ne pas franchir ? Qu’est-ce qui est négociable, qu’est-ce qui ne l’est pas ? Comment s’appliquent vos valeurs dans l’éducation de vos enfants ?

Place des ex

Ne serait-ce que pour l’organisation de vos week-ends et vacances, discutez des jugements de garde de chacun, ou des modalités négociées avec vos ex si vous n’avez pas de jugement. Évoquez la place de l’ex dans l’organisation. Est-ce que jusque là vous avez été souple face aux changements de dernière minute ? Avez-vous l’habitude de vous arranger autrement qu’en fonction du jugement ?

D’ailleurs, vos ex respectifs ne vont peut être pas accepter les changements, inévitables, dans un mode fonctionnement bien établi depuis des mois, voire des années. Il faut donc vous y préparer et vous soutenir l’un l’autre.

Place de la famille élargie

 

Parlez de vos familles respectives et de la place qu’elles prennent dans votre vie, dans votre quotidien. Par exemple, vos parents ont-ils l’habitude de garder vos enfants le mercredi, pendant les vacances ? Peuvent-ils débarquer à n’importe quel moment chez vous, sans prévenir?  Avez-vous des traditions familiales ancrées ? Quelqu’un a-t-il les clefs de votre maison ?

Discutez également du sujet épineux : Noël ! Ça va se corser, fatalement. Vous n’aurez pas forcément les enfants tous les ans, alors il faudra gérer la susceptibilité de chacun, des 2 côtés.

Sentiment par rapport à un nouvel enfant, un mariage ?

“Ne jamais dire jamais”

Concernant les enfants, vous vous dites peut-être “hou la la, c’est déjà suffisamment compliqué comme ça aujourd’hui, on ne va pas en rajouter une couche !”. Partagez toutefois votre sentiment sur le sujet d’un nouvel enfant, l’enfant en commun. Etes-vous complètement fermé(e) ? Ou au contraire, plutôt motivé(e), mais dans quelques années ? En outre, si jamais vous avez des problèmes de santé (type stérilité, maladie), c’est le moment d’être franc pour éviter les gros clashs dans le futur.

De même pour le mariage : dans quel état d’esprit vous trouvez-vous aujourd’hui ?

Les enfants

Sujets qui fâchent - les enfants

L’autorité est-elle partagée par les 2 adultes sur tous les enfants ? En bref, décidez ensemble de qui exerce l’autorité et sur quel enfant, sachant qu’au fur et à mesure, la situation évolue forcément.

En outre, des questions plus terre à terre sont à poser et à adapter selon les enfants :

  • Quelles sont les règles ? Les heures de sortie ? L’heure de la douche, du coucher ? Quelles tâches les enfants doivent-ils accomplir (ranger leur chambre, mettre la table, gérer leur linge sale, etc.) ?
  • Quand cela est nécessaire, quelle forme de punitions avez-vous l’habitude d’appliquer ?
  • Qui s’occupe d’emmener les enfants à l’école, au sport, aux activités diverses, chez le médecin, chez l’autre parent ?
  • Qui surveille les devoirs ? Signe les cahiers ?

A ce stade, il peut être intéressant de rédiger une charte familiale qui liste toutes ces règles, en faisant participer les enfants. Vous pourrez l’afficher sur le frigo par exemple. Au final, elle servira de point de repère à toute la famille, tel un guide. Les enfants aiment les rituels et ce cadre les sécurisera. Les impliquer est bénéfique : en effet, ils se sentiront investis et auront à cœur de vous faire plaisir. En revanche, petit bémol si vos enfants sont des ados, ils vont trouver ça nase, forcément …

Evidemment, avec le temps, les règles évoluent. Dans ce cas, faites évoluer la charte.

L’aspect financier

 

Sujet qui fâche - économies
Sujet qui fâche – économies

 

L’état des lieux

Même si cela parait tôt et délicat d’aborder le thème de l’argent, vous devez avoir en tête que si vous désirez construire ensemble et avec vos enfants, ce sujet est central. Aussi, posez-vous les questions suivantes :

  • Comment allez-vous gérer le quotidien : compte commun ou comptes séparés ? L’un d’entre vous a-t-il des dettes, un prêt en cours, des assurances vie ?
  • Si pension alimentaire il y a, de combien est-elle tous les mois ? Quels sont les budgets mensuels pour les activités des enfants en dehors de l’école, les vacances, les loisirs ?
  • Combien êtes-vous prêts à mettre dans un loyer/prêt commun ?
  • Avez-vous des économies ? Etes vous plutôt dépensier(ère) ou économe ?

 

L’avenir

 

Sujet qui fâche - succession

 

Si un jour, vous envisagez de vous marier, y aura-t-il un contrat ou pas ? Pourquoi pas une donation au dernier vivant ?

Clairement, la succession dans le cadre d’une famille recomposée est un sujet épineux. Chaque situation étant unique, il est préférable de prendre conseil auprès d’un notaire. D’autant plus que si celui-ci n’a pas besoin de faire d’acte notarié ni de recherches, c’est gratuit !

Finalement, en discutant de tous ces sujets qui fâchent, vous passez une espèce de pacte avec votre conjoint(e), un accord tacite – ou écrit, si vous le souhaitez. Vous débroussaillez un chemin que vous empruntez tous les deux, et vos enfants vous suivent avec confiance. Cela vous aidera au quotidien, dès le début. Bien entendu, vous pouvez l’ajuster à tout moment car nous le savons tous, ce n’est pas une science exacte. Chacun arrive avec ses émotions, et il faut du temps pour changer les habitudes ancrées.

En résumé, il s’agit avant tout de communiquer, partager, et s’organiser afin d’éviter les mauvaises surprises.

En fin de compte, pensez vous que discuter de ces sujets qui fâchent permet d’éviter des conflits ? Ou au contraire, pensez-vous qu’il vaut mieux rester spontané et faire confiance à l’avenir ?

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.