Couples recomposés

Chronique : Les 5 langages de l’amour

L’amour au sein d’une famille existe sous différentes formes. Dans cet article, je souhaite avant tout parler de l’amour au sein du couple. Car comme je l’ai déjà exprimé à plusieurs reprises dans ce blog, prendre soin du couple recomposé est la mission numéro un, pour que la famille recomposée soit un succès.

Connaissez-vous les 5 langages de l’amour ? C’est Gary Chapman qui les a identifiés et décortiqués pour nous ! Gary Chapman est un auteur, conseiller conjugal et conférencier américain. Il est l’auteur du best-seller “Les langages de l’amour”. Si vous souhaitez en savoir plus sur lui, c’est par ici !

Dans “Les langages de l’amour”, Gary Chapman nous propose d’identifier notre propre langage et celui de notre conjoint. En effet, quoi de mieux que de les connaître et les utiliser à bon escient pour faire durer son couple ? C’est d’autant plus précieux pour les couples recomposés, soumis à de rudes épreuves au quotidien !

Alors, prête ?

Le réservoir d'amour

S’aimer, c’est avoir faim ensemble et non pas se dévorer l’un l’autre.

Gustave Thibon, philosophe

Un des besoins fondamentaux de l’être humain est d’être aimé. Nous avons tous un réservoir d’amour qui doit être rempli. Sans quoi ce besoin fondamental n’est pas satisfait. 

Dans les couples, il est fréquent que les 2 personnes s’aiment, mais ne sachent pas bien l’exprimer ou le comprendre. C’est pourquoi maîtriser les 5 langages de l’amour est crucial sur le long terme.

On ne parle pas ici de la période qui suit le coup de foudre, pendant laquelle l’autre, qui nous obsède 24h/24, n’a aucun défaut et est tout simplement parfait ! Non, c’est justement quand la passion s’éteint que l’amour prend toute sa signification : les défauts apparaissent, le quotidien les met d’ailleurs bien en évidence ! C’est là qu’il faut agir !!!

Ceci dit, nous les membres des familles recomposées avons cet avantage que les défauts, les contraintes et autres bizarreries comportementales de nos conjoints pointent rapidement le bout de leur nez ! Tout ne reste pas rose très longtemps… Dès le premier week-end, le ton est donné :

– “On se voit samedi soir ?”

– “Heuuu, je ne peux pas, mon ex m’a demandé de garder les enfants, elle a une sortie. Et du coup, le week-end d’après non plus, j’ai mes enfants.”

Enfin bref, on sait dès le début à quoi s’attendre : notre petite personne ne passe pas en premier ! Parfois, on a même l’impression de passer en dernier, après les enfants, l’ex, les amis, les parents de l’ex, la voisine, le facteur, etc.

Mais la motivation est à la hauteur de notre amour pour notre conjoint, malgré ses défauts 🙂 C’est pourquoi je vous invite à lire la suite ! 

Voici les 5 langages de l’amour :

  1. Paroles valorisantes
  2. Moments de qualité
  3. Cadeaux
  4. Services rendus
  5. Toucher physique

Les paroles valorisantes

Faire des compliments

Pour remplir le réservoir d’amour d’une personne sensible aux paroles valorisantes, ne ménagez pas vos efforts pour utiliser :

  • mots doux,
  • compliments,
  • encouragements.
Sans pour autant tomber dans la flagornerie, en restant sincère et naturelle, utilisez les compliments, directement et indirectement. Vanter les qualités de votre conjoint à des tiers, en son absence (il le saura forcément !) ou en sa présence, sera pour lui la preuve que vous l’aimez.

Les encouragements permettent de soutenir l’être aimé lorsque celui-ci doute ou manque de confiance en soi. Les personnes particulièrement sensibles à ce langage apprécient les mots gentils, positifs, tendres.

Cependant, les mots ne suffisent pas. Le ton et le langage corporel qui accompagnent vos paroles jouent un rôle majeur. Dire “Je t’aime” en hurlant avec les sourcils froncés est plutôt incongru, vous en conviendrez.

Les professionnels de la communication considèrent qu’une communication repose pour 7% sur le contenu, 38% sur le ton de la voix et 55% sur la posture corporelle.

Extrait de “Rester parents après la séparation, les clés de la parentalité positive” de Sabrina De Dinechin, dont vous pouvez lire la chronique ici.

Petit exercice proposé par Gary Chapman : Entraînez-vous, dites un compliment par jour à votre conjoint pendant 30 jours !

Les moments de qualité

Etre présent, à l'écoute, pleinement attentionné

Les personnes sensibles à ce langage considèrent que ce qui compte le plus dans la relation amoureuse, c’est d’être ensemble. Mais pas seulement physiquement. Émotionnellement aussi. L’attention pour l’autre doit être entière. Si vous passez un moment avec votre chéri mais qu’il est au téléphone ou absorbé par autre chose, votre réservoir affectif ne se remplira pas.

Les façons de partager des moments de qualité ne manquent pas : une partie de tennis, un ciné en amoureux, une promenade à vélo, un dîner dans un restaurant, etc.

Sachez partager avec votre conjoint une activité qui lui plait, et ce même si vous n’en êtes pas fan. Il se dira : “Elle fait un effort pour moi parce qu’elle m’aime“.

Si vous parlez pendant votre moment de qualité, veillez à ce que le dialogue soit sincère et profond. Soyez présente, observez votre conjoint, ne le quittez pas des yeux et ne l’interrompez pas.

Les moments de qualité ont l’avantage de créer de jolis souvenirs dont l’évocation contribue à remplir le réservoir.

Petit exercice proposé par Gary Chapman : demandez à votre conjoint de vous faire la liste des 5 activités qu’il aimerait faire avec vous. Et faites-les.

Les cadeaux

faire don de soi

Si votre conjoint parle le langage amoureux des cadeaux, il doit pouvoir se dire, quand vous lui en offrez un :”Elle a pensé à moi, elle a réfléchi à ce qui pourrait me faire plaisir, elle s’est cassé la tête pour moi = elle m’aime”.

Un cadeau doit être pensé et correspondre à la personne aimée. La vision des cadeaux dépend bien entendu du rapport à l’argent et à la dépense. Si vous offrez des cadeaux tout le temps et à tout le monde, ceux destinés à votre chéri n’auront pas la même valeur pour lui que si vous êtes peu dépensière et que vos cadeaux lui sont presque exclusivement destinés.

Attention ! Comme pour les autres langages, les cadeaux partent d’une intention sincère. N’offrez pas des cadeaux dans le but de rattraper une gaffe ou d’acheter l’amour. Votre moitié s’en rendra compte et son réservoir restera au même niveau…

En outre, les cadeaux ne sont pas forcément des objets ou des voyages. On peut s’offrir à la personne aimée : c’est le don de soi. Les personnes qui parlent ce langage y sont très sensibles ! Votre présence, à ses côtés, dans les moments clés de sa vie remplira son réservoir ! Comme il est difficile de deviner quels sont les moments clés, demandez à votre conjoint de vous les dire ! Il doit vous faire la requête, sans vous l’imposer : “J’ai vraiment besoin que tu sois là ce soir !”

Petit exercice proposé par Gary Chapman : imaginez plusieurs cadeaux à offrir pendant un mois, deux fois par semaine.

Les services rendus

Aimer en rendant service

Rendre service à son conjoint, c’est d’abord savoir quels sont ses besoins. Il faut tomber juste et sortir des stéréotypes hommes (bricolage)/femmes (tâches ménagères).

Ainsi, un mari croit rendre service à sa femme qui vient d’accoucher en s’occupant du nouveau né pour qu’elle puisse faire le ménage (le goujat !). Alors que madame attendait qu’il fasse le ménage et s’occupe du bébé pour faire une sieste. 

Les services rendus doivent effectivement faciliter la vie de l’être aimé, pas la sienne…

Si votre conjoint parle ce langage, efforcez vous de répondre à ses demandes comme une preuve d’amour.

Petit exercice proposé par Gary Chapman : écrivez à votre conjoint un petit mot doux en l’accompagnant d’un service rendu, deux fois par semaine pendant un mois.

Le toucher physique

"Le corps est fait pour être touché"

Pour certaines personnes, les caresses, les étreintes, les câlins, les bisous et faire l’amour représentent le moyen le plus puissant de montrer et de recevoir de l’amour. Les gestes sont plus forts que les mots.

Tous les gestes n’ont pas la même valeur et dépendent de la sensibilité propre à chaque individu. Mieux vaut s’adapter à ce que l’autre attend. C’est pourquoi il est important de préciser à l’autre les endroits du corps où l’on préfère être touché. Devenez une experte dans le toucher que souhaite votre conjoint 😉

Si le toucher n’est pas votre langage d’amour préféré mais celui de votre chéri, cela peut vous demander beaucoup d’énergie. Cependant, l’effort est payant car le réservoir se remplit facilement et rapidement : un bisou par ci, un frôlement par là, un main posée sur une épaule, etc.

Petit exercice proposé par Gary Chapman : quand votre conjoint arrive à la maison, allez l’accueillir et serrez le fort dans vos bras.

Quel est votre langage d'amour préféré ?

A la lecture de cet article, savez-vous quel langage est votre préféré ? Si ce n’est pas évident, vous pouvez vous poser ces 3 questions : 

1. Venant de votre conjoint, qu’est-ce qui vous blesse le plus ? La réponse à cette question traduit vos besoins. S’il ne vous embrasse pas le matin avant de partir => toucher physique. S’il ne vous offre jamais de fleurs => les cadeaux. etc.

2. Que demandez vous le plus souvent à votre conjoint ? Une soirée en amoureux ? Un ciné sans les enfants ? Un week-end à Venise à deux ? Vous avez deviné => Les moments de qualité.

3. Comment exprimez-vous votre amour au quotidien ? En faisant beaucoup de câlins ? => Le contact Physique. En ramenant des petits cadeaux souvent ? => Les cadeaux.  Vous exprimez sans doute votre amour en utilisant le langage qui remplit votre propre réservoir d’amour.

Quel est le langage préféré de votre conjoint ? Avez-vous déjà une idée ? Si non, faites-lui lire cette chronique et discutez-en pendant un moment de qualité 😉 Tous les langages sont bons à prendre, même si ce ne sont pas nos number one.

L'amour est un choix

Choisir d’exprimer son amour dans le langage de son conjoint est un moyen efficace de résoudre les conflits, de le rassurer et de cultiver l’amour. Ainsi vous répondez à ses besoins et remplissez son réservoir d’amour.

Cela peut représenter un effort au début, car c’est comme apprendre à parler un nouveau dialecte. Mais cela en vaut la peine : l’être aimé se sentira en sécurité, aura une forte estime de soi et sera reconnaissant. Ce qui le poussera à vous donner de l’amour. S’aimer pour un couple qui utilise les langages de l’amour est facile. Au lieu de consacrer son énergie à résoudre les conflits amoureux, il s’occupe des autres domaines épanouissants de la vie : les enfants, le travail, les loisirs, etc.

Ces langages se parlent dans le couple, mais également avec les enfants, les parents, les amis, etc. L’auteur a d’ailleurs décliné sa méthode pour les enfants et les adolescents.

“Les langages de l’amour” de Gary Chapman est disponible en version Poche sur Amazon. Cliquez ci-dessous pour vous le procurer:

 

Quel est votre langage ou celui de votre conjoint ? Partagez dans les commentaires !! En ce qui me concerne, je préfère le langage des “moments de qualité”. Quant à mon conjoint, il est plutôt “paroles valorisantes”. Et vous ?

En complément de cet article, profitez du mini-coaching gratuit “5 PETITES ACTIONS POUR UNE FAMILLE RECOMPOSEE SEREINE” en remplissant le formulaire ci-dessous.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  

Only registered users can comment.

  1. Bonjour Anne-Laure,
    Merci pour ce superbe article. J’ai adoré les mots doux. Et tous les bons conseils, très précis, et très aidants.
    Bravo pour ces merveilleux conseils. je les garde dans mes favoris.
    Isabelle

    1. Bonjour Isabelle ! A mon tour de vous remercier pour vos gentils mots:) Contente que cet article vous ait plu. Belle journée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.