droit de visite - pour que l'enfant se sente chez lui
Beaux-parents | Mon défi

Comment bien accueillir l’enfant en visite pour le week-end afin qu’il se sente chez lui

17 janvier 2018

L’enfant en visite, c’est celui qui vit chez le parent qui a la garde (souvent la mère) et qui va en visite chez le parent (souvent le père) qui a un “droit de visite et d’hébergement” (pour utiliser le vocabulaire des jugements).

Ce droit de visite, dans la majorité des cas, se limite à un week-end sur deux et à la moitié des vacances. Bien sûr, il existe également le système de garde partagée. Dans cette configuration, l’enfant vit autant chez son père que chez sa mère. De nombreux autres cas existent, car il arrive heureusement que les parents s’entendent suffisamment pour ne pas suivre le jugement à la lettre. Ils aménagent l’hébergement de leur enfant à leur sauce.

Quoi qu’il en soit, l’enfant a deux maisons. Et il doit pouvoir se sentir chez lui dans les deux.

L’enfant qui change de foyer un week-end sur deux ou bien une semaine sur deux et à l’occasion des vacances ne trimbale pas uniquement ses cahiers de classe dans son sac. Il y stocke aussi toutes les émotions liées à cette situation. Peut-être a-t-il beaucoup de mal à supporter la séparation d’avec l’autre parent, à retrouver ses repères ? Il y a aussi des enfants pour qui tout se passe bien.

sac à dos et à émotions

Quoi qu’il arrive, il est important de lui faciliter la tâche quand il arrive chez vous. Qu’il puisse vider son sac, dans tous les sens du terme. Ainsi, en plus de lui apporter du bien-être, vous favorisez la réussite de votre projet de famille recomposée harmonieuse. Voici quelques astuces pour que l’enfant se sente chez lui, même le temps d’un week-end.

Aménagez un espace bien à lui

L’idéal serait qu’il puisse avoir une chambre pour lui tout seul. Mais ce n’est pas évident, surtout si votre famille recomposée compte 4 ou 5 bambins. A défaut, un espace qui lui est dédié dans une chambre qu’il partage avec un autre enfant de la famille est indispensable. Evidemment, aucun enfant ne doit être lésé.

Dans la mesure du possible et selon votre budget et les mètres carrés disponibles, délimitez à l’aide de meubles (bibliothèque, tête de lit, cloisons légères) un coin qui sera le sien. Laissez-le personnaliser et décorer cet espace avec des posters, des photos ou des objets. Si par exemple, les enfants dorment dans des lits superposés, laissez-le afficher des posters au niveau où il dort.

chambre ou espace personnalisé

Pour une séparation visuelle des espaces, une solution est d’utiliser la peinture : une couleur différente par enfant. Vous pouvez également afficher quelques uns de ses dessins sur la porte de la chambre. Bien entendu, selon la situation, vous aurez pris soin d’expliquer aux autres enfants qu’il est important pour chacun d’avoir son espace, son cocon. Faites-en un endroit gai et coloré. Rassurez l’enfant “en visite” sur le fait que ses affaires restent à leur lace pendant son absence.

Soignez l’accueil

 

(c) Can Stock Photo / designsstock

 

Quand l’enfant arrive après une période d’absence, accueillez-le avec le sourire, même si vous êtes fatigué(é) par votre semaine de travail. Montrez-lui qu’il était très attendu et que vous êtes heureux(se) qu’il soit là. En plus de sourires bienveillants, instaurez des rituels : par exemple, à chaque fois que la famille se retrouve au complet, c’est l’occasion de manger une bonne pizza devant la télé.

Du vécu : il y a quelques années, quand mes 2 beaux-enfants arrivaient à notre appartement le vendredi soir, les 4 enfants étaient tellement excités de se retrouver qu’ils devenaient remuants, bavards et bruyants. Mon mari et moi n’arrivions pas à en placer une à table. Nous avons alors décidé de leur préparer le repas et de les laisser dîner tous les 4, en restant dans les parages, pour qu’ils partagent leurs histoires entre eux. Nous avions senti qu’ils avaient besoin de se retrouver entre enfants. C’était très agréable de les voir échanger joyeusement leurs aventures, se raconter leur semaine et leurs histoires d’enfants. Nous n’avions pas besoin d’intervenir (sauf de temps en temps, pour faire baisser le volume afin d’épargner les voisins). Une fois le repas terminé, ils étaient plus détendus et nous pouvions alors dîner à notre tour dans le calme.

En outre, préparez son lit avant son arrivée, rangez son espace si besoin (on ne sait jamais, il peut y avoir eu des incursions interdites de petit frère ou petite sœur pendant la semaine). Ressortez sa brosse à dents et son pyjama. En gros, montrez-lui que vous l’attendiez, que vous avez pensé à lui et que vous avez veillé au grain pour que son espace soit respecté en son absence.

Respectez son humeur du moment

Si, lorsqu’il arrive après une période d’absence, vous voyez que l’enfant “en visite” est taciturne et qu’il a besoin de se retrouver seul dans sa chambre, respectez son état. En effet, il a sûrement besoin de retrouver ses repères et de couper virtuellement le lien avec son autre parent. Il est possible qu’après avoir retrouvé son lit, ses jouets, ses posters, il s’ouvre à nouveau et retrouve le sourire et l’envie de communiquer.

Si au contraire il est volubile et déborde d’envie de vous raconter sa semaine, consacrez-lui quelques minutes pour l’écouter. Oubliez un instant la préparation du repas, la douche du petit dernier et le linge à plier. Toute la famille peut se réunir pour échanger.

Assurez la continuité week-end après week-end et créez le lien

Vous pouvez tenir à jour un petit carnet relatant les événements et activités ayant eu lieu pendant les périodes d’absence de l’enfant. Cela permet ainsi de le tenir informé tout en partageant un moment agréable avec lui. C’est par exemple l’occasion idéale pour une belle-mère de se rapprocher de ses beaux-enfants, d’avoir avec eux des instants privilégiés.

Vous pouvez également commencer avec l’enfant une activité que vous terminerez le week-end suivant : un puzzle, une partie de Risk, un dessin avec les plus petits, une série télévisée avec les plus grands, etc.

Vous pouvez aussi planifier une activité pour le prochain week-end : un ciné, une journée dans une parc d’attraction, une fête de famille, l’invitation d’un copain ou d’une copine de classe. Il faudra bien entendu tenir cet engagement sans faute.

Toutes ces astuces permettent à l’enfant de garder le lien avec votre foyer malgré son absence. Et lui donnent envie d’y revenir !!

Montrez-lui que même absent, il est présent

Par quelques gestes simples, vous agissez pour que l’enfant se sente à sa place chez vous, bien intégré, en sécurité. Il saura qu’il fait partie du clan.

Affichez sur vos murs des photos de famille sur lesquelles l’enfant apparaît, seul et en famille.

A table fournissez à chacun des enfants un rond de serviette avec son prénom et attribuez une couleur à chacun. En plus de rassurer les enfants sur leur place dans la fratrie, cette astuce permet d’éviter les conflits.

Faites de même avec les serviettes de toilette. Une couleur par enfant, si possible la même que les serviettes de table.

Serviette - chacun sa couleur !

Sur le planning familial, affiché à la vue de tous (par exemple un tableau ou un calendrier sur le frigo), notez les rendez-vous importants de l’enfant même s’ils ont lieu lorsqu’ il est chez l’autre parent. Que ce soit pour le médecin, une classe verte, un stage de 3ème, un anniversaire chez une copine, etc. Il comprendra que c’est important pour vous et que vous vous tenez informé(e) de tout ce qui le concerne.

Pour finir, ne vous attendez pas à ce que l’enfant prenne conscience en un claquement de doigt de tout ce que vous faites pour lui. Il ne va pas vous sauter au cou pour vous remercier. De toute façon vous ne faites pas tout ça pour avoir une médaille. Le but de la manœuvre, c’est qu’il se sente bien, dans un foyer apaisant, sécurisant et familier, où il trouve sa place naturellement. Tenez bon, ces efforts sont importants et vont payer sur la durée.

Et vous, avez-vous des astuces pour que l’enfant en visite se sente chez lui ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 2
    Partages

Only registered users can comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.