Bien préparer la rencontre avec les enfants de l'autre
Beaux-parents | Mon défi

Comment préparer la rencontre avec les enfants de l’autre

28 décembre 2017

 

De couple à famille nombreuse en quelques minutes

 

Une des nombreuses singularités de la famille recomposée réside dans le fait que les événements sont accélérés : pas le temps de décider à deux en amoureux quand sera le meilleur moment pour faire le premier enfant ! On oublie les 9 mois de grossesse pour se préparer. En un instant, on passe de couple à famille nombreuse ! Avec des enfants déjà tout fais, et qui n’ont rien demandé ! Enfants qui ont vécu la séparation de leurs parents et qui voient arriver un(e) inconnu(e) dans leur vie, souvent d’un mauvais œil, faut pas se mentir ! Alors oui, la rencontre se prépare un minimum. Elle conditionne les débuts de la future vie de famille et de la relation enfants/beaux-parents. Autant mettre toutes les chances de réussir les débuts de son côté !

Avant la rencontre, cimenter le couple

 

 L’histoire de Julie et Guillaume

Julie a 35 ans et une fille de 5 ans. Elle est séparée du père de sa fille depuis plusieurs années. Il y a quelques mois, elle a rencontré Guillaume. Lui aussi est séparé de la mère de ses 2 enfants. Ils vivent une histoire d’amour “en cachette”. Plutôt simple et pratique : ils se voient parfois le soir ou un week-end sur 2, quand ils sont libres et sans enfants. Mais cette relation devient peu à peu frustrante pour eux. Alors après des mois de sorties au resto, au ciné, quelques week-ends en amoureux, ils veulent se voir plus souvent. Afficher leur relation au grand jour. Assumer. Et construire.

Mais avant d’aller plus loin, il y a ce passage obligatoire et pas des moindres : présenter ses enfants à l’autre. Ou plutôt l’inverse : présenter sa nouvelle moitié à ses enfants ! Un premier pas primordial dans la construction de la famille recomposée, malheureusement souvent peu préparé.

D’amour et d’eau fraîche

Attention cependant, la période qui précède la rencontre avec les enfants ne doit pas être négligée ! Elle est aussi très importante pour le couple. En effet, les personnes qui ont déjà des enfants doivent pouvoir (re)vivre ces moments qui pimentent la relation au tout début : la séduction, l’amour insouciant, la liberté, l’absence de contraintes familiales etc. Bien entendu, Julie et Guillaume savaient qu’ils ne pourraient pas vivre avec l’autre les découvertes d’un jeune couple sans enfant : la première fois que l’on crée son petit nid douillet avec l’autre, la première grossesse, la naissance du premier enfant…Tout ça, ils l’ont déjà vécu, dans leur vie d’avant.

Beaucoup de couples en familles recomposées ont rapidement fait les présentations et se sont installés ensemble sans avoir pris le temps de vivre ces instants privilégiés qui cimentent le couple.

Il est donc important de prendre le temps, durant les premières semaines ou les premiers mois, de découvrir l’autre sans les enfants et ce même si ces moments sont vécus en pointillés. Le couple se construit alors un minimum de souvenirs à deux, en amoureux, comme un jeune couple.

Comment rater la rencontre

 

 Chez Guillaume

Quand ils se sont sentis prêts tous les 2, Guillaume a présenté Julie à ses enfants lors d’un dîner, chez lui. Ils n’ont pas parlé plus que ça de cette soirée : ils ont fait confiance au destin…Les deux garçons de Guillaume, des ados de 13 et 15 ans, étaient chez leur père pour le week-end. Guillaume leur avait vaguement expliqué qu’une “amie” venait dîner le samedi soir et qu’ils avaient intérêt à être polis et accueillants. Julie est arrivée, stressée, maladroite, et les enfants ont vite compris qu’elle connaissait déjà les lieux et qu’elle n’était pas qu’une simple amie. Ils n’ont pas pipé mot du repas et dès la dernière bouchée du dessert avalée, ils ont filé dans leur chambre sans demander leur reste. Bilan : c’est un échec !

Chez Julie

Guillaume a rencontré la fille de Julie de la même façon : lors d’un dîner chez Julie, mais un vendredi soir. La petite de 5 ans était fatiguée par sa semaine d’école et désagréablement surprise de voir un inconnu en face d’elle à table. Il était là à l’observer, il chamboulait ses habitudes et se posait entre elle et sa mère. Elle a refusé de le saluer et l’a copieusement ignoré pendant tout le repas, qu’elle a rendu chaotique par son refus de manger. Guillaume, agacé du peu d’autorité de sa compagne, a préféré s’éclipser et laisser Julie se débrouiller seule. Résultat : une catastrophe !

Caprice d'enfant
Mauvais départ – © Can Stock Photo / lucidwaters

Julie et Guillaume ont longtemps regretté de ne pas avoir pris plus de temps pour discuter de ces 2 soirées, pour les rendre plus paisibles et plus naturelles. Avec le recul, ils ont trouvé des solutions, mais c’était trop tard. Les débuts chaotiques ont conditionné des mois difficiles mais Julie et Guillaume ont tenu bon.

Comment réussir la rencontre

 

Le moment

 

Côté adultes

Les 2 adultes doivent se sentir prêts à rencontrer les enfants de l’autre. Evitez de mettre la pression à votre moitié : “Chéri, j’ai parlé de toi à mon fils, il est très impatient de te connaître. il te considère déjà comme la papa qu’il n’a pas eu” => pente glissante !!! Ne vous étonnez pas si votre moitié a soudainement piscine ou déclenche une gastro. Chacun des 2 protagonistes doit “le sentir”, avoir réfléchi à toutes les conséquences et y aller avec plaisir (même si c’est stressant, je le concède).

En outre, il ne faut pas oublier que la personne avec qui vous vivez une histoire d’amour va d’un seul coup passer de conjoint(e) à père ou mère (d’enfants d’un(e) autre!).  Vous allez découvrir cette nouvelle facette de la personne que vous aimez. Et oui, il est possible et même probable que la façon dont votre conjoint(e) parle à ses enfants ou les éduque vous surprenne ou vous déplaise dans un premier temps. Il est donc important de bien communiquer entre vous avant la rencontre, que chacun parle de ses enfants, de la façon de voir l’éducation, etc.

Côté enfants

Les enfants ont aussi leurs problèmes, leurs hauts et leurs bas, leurs sautes d’humeur, leurs chagrins d’amour…
Evitez donc:

  • les veilles d’école : ils ont des devoirs, peut être des révisions. Il faudra les coucher tôt et votre présence ne va pas leur faciliter la tâche.
  • les vendredis soirs (quand les enfants sont petits ou très jeunes) : les petits et les ados sont fatigués par leur semaine d’école. Ils viennent peut-être d’arriver de chez l’autre parent pour le week-end et sont déstabilisés par le changement de foyer. Ils ont besoin de retrouver leurs repères et le calme de leur 2eme foyer. Pour les plus petits, ils ont besoin d’avoir leur parent disponible pour cette première soirée du week-end.
  • les vacances scolaires : la première rencontre doit rester courte. Une soirée ou une après-midi suffit. Les vacances scolaires sont longues et peu propices au changement de vie qu’impose l’arrivée d’une belle-mère ou d’un beau père dans la vie d’un enfant. De plus,  vous allez sûrement faire lit commun et les enfants ne vont peut être pas apprécier ce fait tout de suite. Il faut leur laisser le temps de digérer votre existence dans la vie de leur parent avant de vous savoir concrètement dans son lit.
  • lorsqu’un des protagonistes est malade : cela semble logique mais on n’est jamais trop prudent. Assurez-vous que tout le monde soit en bonne santé, enfants comme adultes.

En résumé : Préférez un samedi après-midi ou soir et évitez de profiter des vacances pour faire connaissance avec vos beaux-enfants. Les devoirs finis libèrent l’esprit des enfants. Enfin, assurez-vous que tout le monde est en pleine forme.

Le lieu

Choisissez un lieu neutre = ni chez l’un, ni chez l’autre. Par exemple :  un restaurant qui plaira aux enfants, un parc de loisirs, un pique-nique à la campagne, la visite d’une ferme pédagogique pour les plus petits.

pique-nique
Pique-nique convivial – © Can Stock Photo / urbanlight

Si pour une première rencontre avec vos beaux-enfants, vous invitez votre conjoint(e) et ses enfants chez vous, ces derniers risquent de se sentir “piégés”. S’ils se sentent mal à l’aise, ils n’auront pas d’endroit où se retrancher.

Si à l’inverse, c’est vous qui vous rendez chez votre conjoint(e) et ses enfants,  ils risquent de vous voir d’emblée comme un(e) intrus(e) et pourront dès que possible se réfugier dans leur chambre. Ce qui gâcherait légèrement le but premier de la soirée.

En résumé, un endroit neutre est tout indiqué. Un lieu ou chacun pourra trouver un intérêt et vivra une expérience conviviale et agréable.

L’entourage

Pour cette première rencontre, évitez de rameuter toute la famille (frère, sœur, cousin, tonton) ou vos amis. Chaque chose en son temps ! Première étape, les beaux-enfants ! Après, vous vous occuperez de présenter votre nouvelle moitié à vos parents et amis. Il est très important, dans la mesure du possible, de montrer  à vos enfants que vous leur faites confiance en leur gardant la primeur de cette relation. Après tout, ils vont vivre avec ce beau-père ou cette belle-mère. Ils sont un minimum concernés, ne pensez-vous pas ?

Ne mélangez pas les enfants : si vous avez des enfants tous les 2, prévoyez 2 soirées distinctes. La rencontre entre vos enfants respectifs viendra plus tard.

En résumé, vous et les enfants, c’est tout !

La vérité

N’inventez pas des histoires, vos enfants sont malins… Dites leur la vérité de façon plus ou moins directe, selon leur âge et leur sensibilité. Une fois que vous et votre conjoint(e) êtes prêts, que vous avez choisi le meilleur moment, le meilleur endroit, dites à vos enfants que vous voulez leur présenter votre nouvelle compagne / nouveau compagnon. Je pense qu’il est bien d’en parler avant ce moment fatidique, plusieurs fois, pour que les enfants s’habituent au fait que vous voyez quelqu’un. Qui sait, ils seront peut-être impatients de la/le rencontrer ?

En résumé, dites leur la vérité et ne les prenez pas au dépourvu. Certes, les enfants aiment les surprises, mais pas celles-là…

La bonne attitude

Lors de cette rencontre, il y a des attitudes à proscrire ! Evitez :

  • D’afficher votre amour envers le parent de vos beaux-enfants. Ne passez pas le repas à vous galocher ou à montrer à vos enfants que vous êtes amoureux transis. Imaginez le choc pour les petites têtes blondes ! Vous risquez de réveiller leur jalousie et le fameux conflit de loyauté envers leur autre parent. Non, franchement, restez à distance pour cette première fois. Les enfants sont le centre d’intérêt.
  • De venir habillé comme pour une soirée à l’opéra ou diablement sexy ! Non, venez habillé comme tous les jours. N’essayez pas de paraître, soyez vrai(e).
  • N’intervenez pas dans la discipline, c’est bien trop tôt ! Restez en retrait et observez comment votre conjoint(e) agit avec ses enfants. N’allez pas vous les mettre à dos dès le premier jour !

En résumé, restez naturels ! Gardez à l’esprit que les enfants ont avant tout besoin de se sentir en sécurité. Alors faites en sorte de les rassurer en restant naturel et en agissant avec bienveillance. S’ils vous rejettent, n’en prenez pas ombrage, ils projettent leur peur en premier.

Si toutes ces précautions sont prises, vous mettez toutes les chances de votre côté ! Bonne chance !

Et pour vous, comment s’est passée cette première rencontre ? L’aviez-vous préparée ? Avez-vous d’autres trucs et astuces ? Ecrivez-moi dans les commentaires ci-dessous !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.