hamac pour se détendre
Bien-être | Mon défi

Comment se détendre au quotidien dans une famille recomposée ?

22 mars 2018

Etre beau-parent dans une famille recomposée peut être tour à tour enrichissant, éprouvant, excitant, angoissant, génial, pénible, et j’en passe. Une chose est certaine, c’est loin d’être reposant… Il faut donc trouver des astuces pour se détendre au quotidien.

Vous sortez du boulot et vous n’avez qu’une envie, celle de vous isoler et de faire quelque chose que vous aimez par dessus tout => vous détendre. Seulement voilà, la deuxième journée de la journée commence : il faut récupérer n°3 et 4 en primaire, n°1 et 2 au collège, déposer n°3 au cours de guitare, passer à la boulangerie puis accompagner n°1 chez le médecin après avoir déposé n°2 et 4 à la maison ! Et quand enfin vous arrivez chez vous, il y a encore la popote à faire, les devoirs à vérifier, et prier pour que les enfants soient respectueux des règles de la maison (vous savez, celles de la charte qui est affichée sur le frigo !) et que tout coule tout seul jusqu’au coucher.

Que vous soyez à la tête d’une famille recomposée ou d’une famille “classique” et nombreuse, vous savez de quoi je parle ! C’est le lot de tous les parents ! On n’a pas le choix ! Et on ne peut pas trop se plaindre, on l’a choisie cette situation après tout ! Seule possibilité : équilibrer tout ça avec des moments de détente absolue ! Des moments rien que pour soi ! Pour ne pas finir complètement névrosé(e) !

 

Prendre du temps pour se détendre au quotidien

Optimiser

Avant de pouvoir s’offrir de petites bulles de détente en journée, il faut préparer le terrain !

Bien répartir les tâches en fonction des préférences

En accord avec votre conjoint(e), (qui comme vous en a gros sur la patate, faut pas se leurrer) la première chose à mettre au point est l’optimisation du partage des tâches : vous êtes doué(e) pour la cuisine rapide et équilibrée ? Cette tâche est pour vous ! Votre conjoint(e) est plus patient(e) que vous pour vérifier les devoirs et gérer les douches ? Laissez-le (la) faire, et ainsi de suite…Optimisez !

Et n’oubliez pas que vous avez des enfants, donc de la main d’œuvre pas chère Winking smile Plus sérieusement, n’hésitez pas à demander à vos enfants de l’aide pour mettre la table et la débarrasser ! Dès 4/5 ans, votre enfant est parfaitement capable de vous aider sans que vous ayez besoin de le surveiller.

Chez mes parents, nous avons vécu de nombreuses années à 5 enfants avant que les 2 derniers ne viennent agrandir la tribu. De fait, nous devions chacun notre tour mettre la table et la débarrasser 1 soir par semaine (donc, du lundi au vendredi). Mon père organisait le planning en fonction de nos horaires d’école et de sport. Le tout était affiché sur un tableau blanc accroché au radiateur de la cuisine. Imparable ! Impossible de râler ou de contester, tout étant clair et équitable !

En résumé, mettez-vous d’accord entre adultes et optimisez selon vos préférences !

Gagner du temps

Quand tous les enfants sont à la maison, les courses reviennent souvent et en grosses quantités. Nous commandons en ligne le dimanche matin (certains drives sont ouverts). Nous ne passons plus des heures interminables dans les rayons des hypermarchés. Les achats en ligne permettent d’aller plus vite grâce aux barres de recherche et aux listes d’achats personnalisées.

Il n’y a que pour les fruits et légumes que nous avons gardé l’habitude d’aller en magasin et d’y consacrer un peu de temps. C’est l’occasion d’y emmener les enfants et de les impliquer dans les futurs plats. Généralement, chez le primeur, les enfants ne passent pas leur temps à réclamer. Et puis même s’ils réclament des fraises ou du melon, c’est plutôt sain !

 

Optimiser pour se détendre
Gagner du temps sur les courses –  © Can Stock Photo / stokkete

Ah oui ! Un grand merci aux inventeurs du congélateur ! Nous achetons les baguettes de pain par 10 et nous les congelons. Après 8 minutes au four à 200°, le pain est croustillant à souhait.

Pour ceux qui en ont les moyens, engagez quelqu’un pour faire le ménage ! 2 heures par semaine suffisent à faire de la maison un endroit propre au quotidien. Cela vous libère un temps précieux pour faire des activités bien plus agréables. Après la déduction de l’avantage fiscal, le coût est environ de 100 € par mois pour 2 heures par semaine. Le CESU est l’organisme qui vous permet de déclarer la rémunération de votre employé(e). C’est très simple et rapide. Vous pouvez utiliser leurs outils d’estimation sur le site du CESU.

En résumé, trouvez des astuces pour gagner du temps sur les contraintes nécessaires ! Pour plus d’astuces à ce sujet, lisez mon article Belles-mères au bord de la crise de nerfs : comment retrouver le bonheur en famille !

Identifier ses ennemis du quotidien

Voici les miens !

La procrastination

Ou le fait de remettre au lendemain des tâches qui ne procurent pas de satisfaction immédiate. La procrastination vous empêche de vous détendre, car des activités que vous trouvez pénibles restent inachevées. Et donc vous occupent l’esprit… C’est facile à dire bien entendu, mais arrêtez de procrastiner ! Faites ce que vous avez à faire et on n’en parle plus ! Pensez à l’état de bonheur et de légèreté que procure l’achèvement d’une tâche ! Évitez aussi de vous fixer des objectifs inatteignables !

Les écrans

La télévision est une bonne copine, elle vous procure du bien-être quand vous voulez vous détendre un peu dans le canapé après une rude journée, n’est-ce pas ? Elle vous fait du bien sur le court terme.

La télé : une source de stress à long terme

Mais sur le long terme, elle participe grandement à la procrastination évoquée plus haut. Regarder la télévision est non seulement chronophage, mais cela invite à la paresse. Et au final, on regrette d’y avoir passé tant de temps… Si vous avez besoin d’un bruit de fond dans la maison, préférez la musique !

De même, passer des heures sur les réseaux sociaux n’apporte pas grand chose à part du temps perdu (je ne devrais pas écrire ça !). Comme pour les enfants, limitez votre temps devant les écrans à une durée raisonnable chaque jour (30 minutes ?).

La culpabilité

Comme évoquée dans mon article Pourquoi neutraliser la culpabilité qui vous empêche de sortir quand la tribu n’est pas au complet ?, la culpabilité vis-à-vis des enfants de la tribu peut vous bloquer et donc vous empêcher d’être calme et détendu(e). Les parents dans les familles recomposées culpabilisent forcément, à un moment donné, et peuvent s’empêcher d’être heureux.

Et bien figurez-vous que OUI, vous avez le droit de vous détendre et d’être heureux(se), même si vous avez des enfants qui sont perturbés par la séparation de leurs parents, ou par les allées et venues entre les deux foyers, etc. ! D’ailleurs, être détendu(e) et heureux(se) est un très bon moyen de les rassurer quant à l’avenir ! Plus vous êtes relaxés, plus ils le seront eux-mêmes.

Enfin se détendre !

Vous avez pleinement le droit de vous accorder quelques minutes de détente par jour ! Et ce même si les enfants ne sont pas encore couchés ! Faites la liste des activités qui vous détendent, et essayez d’en appliquer au moins une par jour pour commencer. Avec le temps, elles peuvent devenir des rituels bénéfiques. Voici quelques exemples d’activités pour se détendre :

Se détendre à plusieurs

  • Faire des câlins : on le sait, les câlins sont bénéfiques pour notre santé puisqu’ils renforcent notre système immunitaire, nous aident à lutter contre le stress et la dépression et nous mettent de bonne humeur. Chez les enfants, ils développent aussi l’estime de soi.
  • Parler avec votre conjoint(e) et /ou vos enfants : le repas en famille par exemple, est le moment idéal pour parler. Cela renforce les liens familiaux. C’est bénéfique pour tous les membres de la tribu.
  • Les sorties ciné/resto avec les ami(e)s et sans votre conjoint(e) : quoi de plus sympathique et agréable qu’une soirée entre ami(e)s, loin de la maison, de temps en temps ?

Se détendre seul(e)

  • Ranger : je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’aime rentrer chez moi le soir et que la maison soit (à peu près) rangée, que mon lit soit fait. Je me sens comme dans un cocon familier qui me rassure et me détend.
  • Ecrire, lire, écouter de la musique : ressentir des émotions, être transporté(e), créer, rêver sont autant de moyens de se détendre.

 

Ecouter de la musique pour se détendre
  • Méditer : sur les conseils de mon médecin qui voulait que je lâche-prise, j’ai acheté le livre de Christophe André “Méditer jour après jour”. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la méditation n’est pas inaccessible ou compliquée à mettre en place. Ce livre la rend accessible et pratique.
  • Respirer, ou la cohérence cardiaque : le nom peut faire peur, mais il s’agit tout simplement d’une respiration profonde et rythmée à une fréquence précise. Autrement dit inspirer pendant 5 secondes, puis expirer pendant 5 secondes. A pratiquer pendant 5 minutes, au moins 3 fois par jour. J’ai installé une application gratuite très pratique sur mon Android, pour m’aider dans cette pratique relaxante : “Ma cohérence cardiaque”.
  • Chanter : sous la douche, dans la voiture, n’importe où ! Et vous avez même le droit de chanter faux ! Ça détend quand même !

 

Chanter pour se détendre
  • Oui je sais, il y a aussi le sport… mais j’avoue qu’en ce moment, je ne suis pas très assidue. Et puis ça prend du temps alors ce n’est pas le sujet… (comment ça je suis de mauvaise foi ?)

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour vous détendre au quotidien ? Trouvez-vous le temps de vous détendre, même 5 minutes, tous les jours ? Partagez dans les commentaires !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.