Au premier abord, cela peut paraître choquant de vouloir faire passer le couple avant les enfants dans l’ordre des priorités. Et pourtant, c’est essentiel si on veut faire de sa famille recomposée une réussite. La réalité, c’est que de la bonne santé du couple parental découle celle des enfants qui composent la tribu. Pourquoi ? Découvrez-le en écoutant le podcast ci-dessous.

Pour écouter le podcast, vous avez deux solutions très simples :

  1. Cliquez sur Lecture,
  2. ou faites un clic droit ici puis cliquez “Enregistrer le lien sous” pour le recevoir directement sur votre appareil (smartphone, ordinateur, etc. ) !

Je vous souhaite une bonne écoute !

Retranscription du podcast :

 Parce que sans le couple, votre famille recomposée n’existerait pas !

Dit comme ça, cela parait évident…Mais on peut avoir tendance à oublier cette évidence. Alors ça ne fait pas de mal de se le rappeler de temps en temps.

Si vous vivez en famille recomposée, si vous avez fait le choix de vous lancer dans cette aventure pleine d’obstacles, c’est bien parce que vous êtes amoureuse ou amoureux de cet homme ou de cette femme ? Et vous avez envie de vivre avec lui ou elle et de partager son quotidien ?

Donc, votre famille recomposée existe uniquement parce-qu’au départ, vous avez eu envie de former un couple avec cette personne là précisément ! Et cette personne , vous l’avez prise avec le « package », c’est-à-dire avec les enfants, l’ex, et même parfois la famille de l’ex.

Je répète donc : sans votre couple, votre famille recomposée n’existe pas ! Alors chérissez votre couple.

Comment faire ?

vacances sans les enfants

Par exemple, accordez-vous des moments d’intimité le plus souvent possible. Des soirées en amoureux, des week-ends, et pourquoi pas des vacances à deux ? Pour plus de conseils à ce sujet, rendez-vous ici pour lire mon article : Comment rater ses vacances à deux en 5 étapes ?

Dans la maison, réservez un lieu rien que pour vous. Par exemple votre chambre, où les enfants de l’un et de l’autre ne pourront pas entrer, ou seulement de temps en temps. Dans les familles recomposées, c’est très important d’avoir un sanctuaire pour le couple parental.

 Parce que plus votre couple est solide, plus votre projet familial a des chances de réussir

En effet, si vous formez un front uni face aux enfants, qui ne manqueront pas d’essayer de semer la zizanie, plus vite ils comprendront que cela ne sert à rien d’essayer de créer des conflits ou de vous séparer. L’ambiance générale sera alors plus zen et décontractée.

Comment faire ?

couple qui travaille son projet familial

Discutez entre adultes et en amont pour établir votre projet commun de la façon d’éduquer vos enfants. Mettez au point une charte avec les règles de la maison. Quand tout est carré, les enfants sont rassurés. Et des enfants rassurés, ce sont des enfants heureux !

Clarifiez le rôle de chacun dans la discipline concernant les enfants de l’autre. Bien entendu, tout n’est pas figé, les choses vont évoluer avec le temps, la consolidation de votre relation et l’âge des enfants. Un couple uni favorise l’harmonie de la famille au complet.

Ensemble, dans le même élan, essayez de rester cohérents et de traiter tous les enfants de façon équitable en respectant leur singularité.

 Parce que si vous n’êtes pas uni en tant que couple, vous formerez plusieurs familles sous le même toit

Dans les premiers mois des familles recomposées, il arrive souvent qu’il y ait « deux clans » : chacun des parents forme une bulle avec ses enfants. Ce schéma doit évoluer, sans quoi la famille recomposée à peu de chances de survivre. Il faut du temps et beaucoup de persévérance. En effet, alors que le nouveau couple a à peine eu le temps de sécuriser les bases de la relation amoureuse, il passe de couple à famille recomposée complexe en peu de temps.

De plus, les enfants n’accordent pas la légitimité à un beau-père ou à une belle-mère d’emblée, alors qu’il ou elle vient perturber leur équilibre parfois fragile. Il faut donc du temps pour qu’une relation de confiance s’installe entre beaux-enfants et beaux-parents. Raison de plus pour apparaître comme un couple fiable et résistant aux yeux des enfants !

Comment faire ?

relation unie et solide

L’alliance parentale est de mise ! Ne discréditez jamais votre conjoint-e devant les enfants, même si vous êtes en désaccord avec ses décisions. Vous en discuterez plus tard et en privé. Faites confiance à l’autre quant à ses capacités de beau-parent, et donc de parent.

De même, formez un front uni face à la mère ou au père des enfants, autrement dit les ex.  Apprenez à dire non, en chœur, quand leurs demandes vous paraissent exagérées. Cela les dissuadera de vouloir prendre trop de place dans votre famille recomposée. Ils ne doivent avoir aucun pouvoir de décision en ce qui la concerne.

En résumé, il est primordial de prendre soin de sa relation de couple dans une famille recomposée

couple amoureux

Car :

  1. le couple est la base fondatrice de la famille recomposée.

  2. un couple solide et bien organisé assure un fonctionnement plus serein et rassure les enfants qui doivent absolument se sentir en sécurité.

  3. un couple fiable et uni est une condition sinequanone pour développer des relations harmonieuses avec les enfants de l’un et de l’autre. Cela permet aussi de tenir à distance les ex parfois envahissants et perturbateurs.

Alors même si vos enfants sont ce que vous avez de plus précieux, prenez d’abord soin de votre couple ! Le reste suivra 🙂

Vous souhaitez plus de conseils et astuces ? Vous voulez passer à l’action pour vous sentir mieux en famille recomposée ?  En complément de cet article, profitez du mini-coaching gratuit “5 PETITES ACTIONS POUR UNE FAMILLE RECOMPOSEE SEREINE” en remplissant le formulaire ci-dessous.

Partagez votre avis

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués.

  1. Couple primordial ?

    Oui, de toute évidence tel que décrit ici.
    Qui passe avant les enfants ?
    C’est un regard.
    Ma fille de 16 ans a été élevée par sa mère durant 11 ans et moi complètement durant 16ans.
    Son cadre de référence psycho-educationnel est issu de ses géniteurs.
    Le couple ? C’est la belle-mère, ma compagne depuis 14 mois, et moi. Alors comment jongler entre le poids de 11 et 16 ans d’éducation « biologique » et 14 mois d’exigences éducationnelles « d’une inconnue non-desirée » de ma fille.

    Alors oui, le seul moyen est de se montrer uni et amoureux afin de « faire taire les doutes et ragots » …. pour une imposition implicite de la nouvelle réalité.

    Cela dit, et c’est d’autant plus vrai pour les ados: « Les parents biologiques ont toujours le mot à dire pour l’éducation d’un enfant dans une famille recomposée » selon la loi. En d’autres termes, la belle-mère apporte comme base, conseils et empathie…. et plus si entente!

    1. Je suis entièrement d’accord avec les principes de la famille recomposée afin que celle-ci fonctionne.

      Je me demande si dans mon cas c’est un échec.
      Je suis avec mon conjoint depuis 3 ans et demi. Nous vivons ensemble depuis 1 an 1/2 .

      Nous nous aimions énormément et c’est pourquoi nous avons décidé de vivre ensemble malgré quelques réserves concernant la «  famille recomposée »

      Nous étions parti ensemble en vacances avec les enfants avant de vivre ensemble, ces vacances s’étaient bien passés .

      Nos enfants ont : 18/17/14/12 ans
      Lorsque nous avons aménagés ensemble les choses ont vite évoluées mais pas dans le bon sens.

      Ses enfants appellent tous les jours leur mère et rendent ses comptes sur ce qui se passe lorsqu’ils sont chez nous. L’ex appelle ou envoie des message à mon conjoint plusieurs fois par jour prétextant un sujet concernant les enfants… elle dit ce qu’il faut qu’il fasse avec les enfants.

      Le garçon âgé de 11 ans à l’époque ne pouvait pas dormir dans sa chambre, il venait frapper à notre porte plusieurs fois la nuit disant soit qu’il avait peur soit qu’il n’arrivait pas à dormir.

      Il y a eu donc des conflits car mon conjoint ne réagissait pas… je comprenais pas comment notre famille fonctionnait ni ma place…. Les disputes viennent de moi car j’essaie de le faire réagir. Durant 1 an et demi je disais rien et un jour j’ai explosé… et oui ! La patience a ses limites . Et ça fait suite à un moment où l’ex est venue déposer les enfants. Je suis arrivée chez moi en voiture et cette dernière rigolait avec ses enfants en le regardant…
      Provocation que je n’ai pas pu accepter.
      Mon conjoint a eu une conversation avec les enfants et ils ont confirmé qu’ils se foutaient bien de moi prétextant que je n’avais pas dit bonjour… là encore un mensonge…

      Le jour où élections a appelé une dizaine de fois et bien je l’ai appelé en lui disant que c’était plus possible , qu’elle avait refait sa vie donc qu’elle lâche son ex maintenant… là ça était un déversoir de tout se qu’elle savait sur moi via ses enfants… cela m’a permis d’avoir confirmation que les enfants balancent pas mal de choses …

      Lorsque ses enfants sont là, la fille de 18 ans s’accroche à son père comme une moule à son rocher … si on fait une sortie ils sont tous les deux et moi bin j’existe pas…

      Il a un métier qui nous permet pas de passer du temps tout les deux, il travaille un week-end sur deux et le week-end où il travaille pas on a les enfants.

      A priori j’invente des choses…

      Alors vos avis sont bienvenus même critiques…

      J’aime les enfants et j’espérais avoir une famille recomposée heureuse. J’ai fait béa d’efforts pour être acceptée de les beaux enfants… mais là je suis dans une impasse… notre couple est-il terminé….

      1. Bonjour,

        Je comprends vos interrogations et votre souffrance dans cette situation. Moi j'ai décidé de ne pas habiter avec mon amoureux exactement pour ne pas vivre ce qui vous arrive. Les enfants de mon conjoint sont de jeunes adultes et moi le mien est petit. Il travaille lui aussi une fin de semaine sur deux. Après réflexion et avoir écouté mon ressenti, je sais qu'habiter tous ensemble nous mènerait à notre perte. Donc tant que ses enfants ne sont pas partis de la maison, on se voit une fin de semaine sur deux et parfois nous réussissons à nous voir une soirée et une journée de plus. Honnêtement, je ne suis pas totalement heureuse de cette situation, mais c'est la meilleure option pour moi présentement. De votre côté, si vous décidez d'habiter chacun dans votre maison avec vos enfants respectifs, j'imagine que vous n'aurez plus de temps ensemble du tout? Je trouve que cette nouvelle réalité avec laquelle de plus en plus de gens ont à faire n'est vraiment pas facile. Et j'avoue ne pas avoir trouvé de solution miracle. Parfois je me demande si c'est moi qui est trop exigeante et qui n'est pas assez ouverte aux compromis. Votre conjoint comment voit-il tout ça? Moi j'ai souvent l'impression qu'il n'y a que moi qui voit des problèmes…

        1. Je vous comprend. Je vis un peu ce genre de relation aussi.
          J ai rencontré mon ami nos filles avaient 3 ans et elles venaient juste de vivre les séparations de leur parent.
          Nos filles sont depuis la maternelle dans.la même école et même classe et sont copines.
          Nous avons habites ensemble tous les 4 rapidement. Au bout de qq mois de relation. On a décidé d avoir nos filles en même temps une semaine sur 2. On a donc une semaine à 4 et une semaine à 2.
          Au début tt allait bien. Puis je me suis vite sentie mise de côté quand sa fille était la . Elle était tt le temps sur lui, a se prendre la main, se toucher. Pendant nos vacances il ne photographiait quasi que sa fille, il marchait devant av elle main dans la main et moi derrière av ma fille. Tout le temps à la bizouiller a lui céder tt. Le soir sur le canapé pendant un dessin animé lui et elle l un sur l autre et moi dans un coin du canapé.
          Il part meme parfois dormir seul avec elle dans le même lit dans une cabane à lui sur son étang. Bien sûr on ne me demande pas mon avis et quand je dis que tt ca me gêne et que je ne me sens pas à ma place il me répond que je ss jalouse
          Bref. J ai souvent eu envie de partir avec ma fille et de le laisser seul avec la sienne puisqu'on dirait qu elle compte plus que tout que moi que notre relation de couple. J ai parfois la sensation que c'est elle son amoureuse.
          Je suis donc plein d empathie pour ce que vous vivez et éspere que vous allez trouver une issue heureuse .

          1. Quand je lis tout ça je me retrouve la dedans…il a une fille de bientôt 4 ans et elle passe avant tout même notre bébé de 3 mois….et c est moi la méchante….il n à pas voulu prendre son congé paternité il a encaissé l argent mais n est pas resté avec nous pour autant pas les moyens financie m à t il dit et la son ex décide de lui laisser la petite 1 mercredi sur 2 du coup il décide de ne plus bosser un mercredi sur 2 pour rester avec elle……du coup je lui colle notre fils pourquoi lui irai chez la nounou…..pareil toujours collé à lui capricieuse jalouse mais lui dit que non…..il est tout le temps en train de lui faire des plaisirs 1 cadeau par ci 1 cadeau par la et notre petit il lui a acheté quoi depuis qu il est né ?….rien….sa réponse il n apprécié pas il est trop petit….bref c est toujours moi qui fabule et la petite elle est heureuse qu on se dispute un soir elle lui a même dit que je l avais tape ce qui est faux après qu on se soit bien enguele car il me croyait pas elle a dit mais papa c était pas vrai…..mais pas d excuse…..surtout pas.. je ne vous aucune issu tant qu il ne changera pas son comportement…

          2. J’ai l’impression de lire ma situation quand je vous lit… C’est bien triste, je ne sais pas non plus quoi faire… au moins vous avez une semaine sur deux, moi j’ai mes enfants tout le temps sauf pendant les vacances et lui tout le temps sauf un week-end sur deux. C’est une des raisons pour laquelle nous ne pouvons pas habiter ensemble, cela me rend très malheureuse, je me sens très souvent délaissée…

        2. Oh mondou!!!!!!! On dirait que c'est moi qui aurait pu écrire ça!!!

          Je suis dans le même situatipn, je pense la même chose!!!!

          Et ce soir ça feel pas donc je suis parti sur le web a la recherche de je ne sais quoi en tapant relation de couple famille recomposée sur Google et je tombe sur ton commentaire… wow. Ça me met un baume, je ne suis pas seule!

          Aïe aïe aïe que c'est pas facile tout le temps!!!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial