Au premier abord, cela peut paraître choquant de vouloir faire passer le couple avant les enfants dans l’ordre des priorités. Et pourtant, c’est essentiel si on veut faire de sa famille recomposée une réussite. La réalité, c’est que de la bonne santé du couple parental découle celle des enfants qui composent la tribu. Pourquoi ? Découvrez-le en écoutant le podcast ci-dessous.

Pour écouter le podcast, vous avez deux solutions très simples :

  1. Cliquez sur Lecture,
  2. ou faites un clic droit ici puis cliquez “Enregistrer le lien sous” pour le recevoir directement sur votre appareil (smartphone, ordinateur, etc. ) !

Je vous souhaite une bonne écoute !

Retranscription du podcast :

 Parce que sans le couple, votre famille recomposée n’existerait pas !

Dit comme ça, cela parait évident…Mais on peut avoir tendance à oublier cette évidence. Alors ça ne fait pas de mal de se le rappeler de temps en temps.

Si vous vivez en famille recomposée, si vous avez fait le choix de vous lancer dans cette aventure pleine d’obstacles, c’est bien parce que vous êtes amoureuse ou amoureux de cet homme ou de cette femme ? Et vous avez envie de vivre avec lui ou elle et de partager son quotidien ?

Donc, votre famille recomposée existe uniquement parce-qu’au départ, vous avez eu envie de former un couple avec cette personne là précisément ! Et cette personne , vous l’avez prise avec le « package », c’est-à-dire avec les enfants, l’ex, et même parfois la famille de l’ex.

Je répète donc : sans votre couple, votre famille recomposée n’existe pas ! Alors chérissez votre couple.

Comment faire ?

vacances sans les enfants

Par exemple, accordez-vous des moments d’intimité le plus souvent possible. Des soirées en amoureux, des week-ends, et pourquoi pas des vacances à deux ? Pour plus de conseils à ce sujet, rendez-vous ici pour lire mon article : Comment rater ses vacances à deux en 5 étapes ?

Dans la maison, réservez un lieu rien que pour vous. Par exemple votre chambre, où les enfants de l’un et de l’autre ne pourront pas entrer, ou seulement de temps en temps. Dans les familles recomposées, c’est très important d’avoir un sanctuaire pour le couple parental.

 Parce que plus votre couple est solide, plus votre projet familial a des chances de réussir

En effet, si vous formez un front uni face aux enfants, qui ne manqueront pas d’essayer de semer la zizanie, plus vite ils comprendront que cela ne sert à rien d’essayer de créer des conflits ou de vous séparer. L’ambiance générale sera alors plus zen et décontractée.

Comment faire ?

couple qui travaille son projet familial

Discutez entre adultes et en amont pour établir votre projet commun de la façon d’éduquer vos enfants. Mettez au point une charte avec les règles de la maison. Quand tout est carré, les enfants sont rassurés. Et des enfants rassurés, ce sont des enfants heureux !

Clarifiez le rôle de chacun dans la discipline concernant les enfants de l’autre. Bien entendu, tout n’est pas figé, les choses vont évoluer avec le temps, la consolidation de votre relation et l’âge des enfants. Un couple uni favorise l’harmonie de la famille au complet.

Ensemble, dans le même élan, essayez de rester cohérents et de traiter tous les enfants de façon équitable en respectant leur singularité.

 Parce que si vous n’êtes pas uni en tant que couple, vous formerez plusieurs familles sous le même toit

Dans les premiers mois des familles recomposées, il arrive souvent qu’il y ait « deux clans » : chacun des parents forme une bulle avec ses enfants. Ce schéma doit évoluer, sans quoi la famille recomposée à peu de chances de survivre. Il faut du temps et beaucoup de persévérance. En effet, alors que le nouveau couple a à peine eu le temps de sécuriser les bases de la relation amoureuse, il passe de couple à famille recomposée complexe en peu de temps.

De plus, les enfants n’accordent pas la légitimité à un beau-père ou à une belle-mère d’emblée, alors qu’il ou elle vient perturber leur équilibre parfois fragile. Il faut donc du temps pour qu’une relation de confiance s’installe entre beaux-enfants et beaux-parents. Raison de plus pour apparaître comme un couple fiable et résistant aux yeux des enfants !

Comment faire ?

relation unie et solide

L’alliance parentale est de mise ! Ne discréditez jamais votre conjoint-e devant les enfants, même si vous êtes en désaccord avec ses décisions. Vous en discuterez plus tard et en privé. Faites confiance à l’autre quant à ses capacités de beau-parent, et donc de parent.

De même, formez un front uni face à la mère ou au père des enfants, autrement dit les ex.  Apprenez à dire non, en chœur, quand leurs demandes vous paraissent exagérées. Cela les dissuadera de vouloir prendre trop de place dans votre famille recomposée. Ils ne doivent avoir aucun pouvoir de décision en ce qui la concerne.

En résumé, il est primordial de prendre soin de sa relation de couple dans une famille recomposée

couple amoureux

Car :

  1. le couple est la base fondatrice de la famille recomposée.

  2. un couple solide et bien organisé assure un fonctionnement plus serein et rassure les enfants qui doivent absolument se sentir en sécurité.

  3. un couple fiable et uni est une condition sinequanone pour développer des relations harmonieuses avec les enfants de l’un et de l’autre. Cela permet aussi de tenir à distance les ex parfois envahissants et perturbateurs.

Alors même si vos enfants sont ce que vous avez de plus précieux, prenez d’abord soin de votre couple ! Le reste suivra 🙂

Vous souhaitez plus de conseils et astuces ? Vous voulez passer à l’action pour vous sentir mieux en famille recomposée ?  En complément de cet article, profitez du mini-coaching gratuit “5 PETITES ACTIONS POUR UNE FAMILLE RECOMPOSEE SEREINE” en remplissant le formulaire ci-dessous.

Partagez votre expérience.

Your email address will not be published. Required fields are marked

  1. Couple primordial ?

    Oui, de toute évidence tel que décrit ici.
    Qui passe avant les enfants ?
    C’est un regard.
    Ma fille de 16 ans a été élevée par sa mère durant 11 ans et moi complètement durant 16ans.
    Son cadre de référence psycho-educationnel est issu de ses géniteurs.
    Le couple ? C’est la belle-mère, ma compagne depuis 14 mois, et moi. Alors comment jongler entre le poids de 11 et 16 ans d’éducation « biologique » et 14 mois d’exigences éducationnelles « d’une inconnue non-desirée » de ma fille.

    Alors oui, le seul moyen est de se montrer uni et amoureux afin de « faire taire les doutes et ragots » …. pour une imposition implicite de la nouvelle réalité.

    Cela dit, et c’est d’autant plus vrai pour les ados: « Les parents biologiques ont toujours le mot à dire pour l’éducation d’un enfant dans une famille recomposée » selon la loi. En d’autres termes, la belle-mère apporte comme base, conseils et empathie…. et plus si entente!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}