6 astuces pour casser la routine familiale
Bien-être

6 astuces pour casser la routine familiale

17 avril 2019

Je sais, je sais… tous les spécialistes de la petite enfance le martèlent : les routines sont bénéfiques pour les enfants. Effectivement, les habitudes, la stabilité et la constance répondent à un besoin primaire, à savoir la sécurité.

Moi la première, je le dis et le répète dans mes articles ! Pour rassurer les enfants (surtout les plus petits), les rituels et les routines familiales sont idéales. Je donne d’ailleurs quelques exemples dans cet article : Comment bien accueillir l’enfant en visite pour le week-end afin qu’il se sente chez lui.

quand la routine a du bon

Quand la routine a du bon

A fortiori dans les  familles recomposées ! Les enfants sont ballottés entre chez papa et maman, toutes les semaines, un week-end sur deux, tous les 3 jours…

Dans ces familles à géométrie variable, outre le sac à dos à trimbaler entre deux domiciles, des événements perturbent le quotidien des têtes blondes comme celui des adultes :

  • les changements de planning à la dernière minute sont fréquents, 
  • les enfants doivent sans cesse réinventer leur place dans la fratrie. En effet, un enfant qui est l’aîné chez sa mère peut se retrouver le plus jeune de la fratrie chez son père, les enfants de la belle-mère étant plus âgés,
  • un enfant qui a une grande chambre tout seul chez son père peut partager une chambre plus petite avec un autre enfant chez sa mère,
  • les règles sont forcément différentes chez papa et chez maman,
  • etc.

De plus, certaines routines, de par leur répétition, fabriquent des souvenirs heureux. Quand j’étais enfant, le menu du samedi midi était toujours le même pour mes 6 frères et sœurs et moi : steak haché – purée. Aujourd’hui, en tant que mère et belle-mère, je n’aurais peut-être pas le réflexe de proposer un menu récurrent à mes enfants. Et pourtant, cette routine à priori barbante est un bon souvenir pour moi.

En résumé, l’enfant de la famille recomposée doit sans cesse s’adapter aux changements. C’est pourquoi, en raison de situations familiales parfois compliquées, un petit soupçon de stabilité supplémentaire ne fait pas de mal 😉 Surtout pour les enfants entre 0 et 6 ans, qui sont très attachés aux petits rituels rassurants du quotidien. Comme par exemple l’histoire du soir au coucher. En outre, permettez-lui de transporter son doudou avec lui d’un foyer à l’autre.

Retrouvez quelques conseils sur comment gérer au mieux le passage de la maison de maman à celle de papa et vice-versa, pour les plus petits : Podcast : J’ai 2 maisons !

Quand la routine mène à l'ennui

Alors oui, la routine familiale a du bon car elle :

  • rassure les enfants,
  • favorise l’optimisation et l’organisation familiale,
  • fabrique des souvenirs.

Sauf que… la routine, c’est aussi selon le petit Larousse, un :

“ensemble bien établi d’habitudes qui crée un état d’apathie, une absence d’innovation.”

 

En d’autres termes, la routine peut créer de l’ennui. Et ennui et adolescence forment une zone de turbulences durant laquelle les parents doivent bien s’accrocher !

changer de crèmerie pour éviter l'ennui

En effet , les adolescents se détachent des parents et préfèrent la compagnie de leurs ami(e)s. C’est le même son de cloche en famille recomposée ! Les ados dont vous n’avez la garde qu’un week-end sur deux et la moitié des vacances risquent un jour de vous dire : “Papa, j’ai un truc avec mes copines ce week-end, j’aimerais rester chez maman”. Ou bien “J’ai pas trop envie d’aller au mobile-home cet été…”. Déjà que vous ne les voyez pas en semaine, voilà qu’ils n’ont plus envie de passer les week-ends et vacances avec vous ! Même topo si vous avez la garde, d’ailleurs !

Alors avant d’en arriver à l’ennui profond, vous pouvez tenter quelques trucs faciles pour ne pas tomber dans une routine morose. Ces petites astuces mettent du piment dans le quotidien sans nuire à l’organisation fondamentale de la famille. 

6 astuces pour casser la routine

Colorer les petits plats

Il y a de l’amour dans les petits plats que l’on mitonne pour ses enfants ! Pourquoi ne pas en concocter d’inédits le plus souvent possible ? Cela aiguise les sens (la vue, le goût, l’odorat), cela ouvre l’esprit à d’autres cultures (cuisine indienne, asiatique, grecque, orientale, créole, etc.), et cela change du steak-frites que l’on prépare souvent pour faire plaisir aux enfants… qui à force s’en lassent. Et en bonus, vous apprenez à cuisiner !

cuisines du monde pour casser la routine

Se laisser aller !

Faites entrer un peu d’inattendu dans votre maison en bravant les interdits (de façon contrôlée bien entendu) ! Déroger aux règles de temps en temps n’est pas si terrible et ça fait du bien à tout le monde.

Si les enfants comprennent que c’est exceptionnel, le moment en sera d’autant plus savoureux. Quelques exemples ? Manger une pizza assis devant la télé, écouter de la musique à fond, sauter dans les flaques histoire de bien se salir, etc ! A vous d’inventer votre moment de craquage 😉

déroger aux règles pour éviter la routine

Changer de crèmerie !

Parce que c’est pratique, ou parce-que c’est une valeur sûre, vous allez tout le temps dans le même resto, dans lequel vous prenez toujours les mêmes plats. Vous allez voir des films dans le même ciné, vous vous promenez dans le même parc ou long du même canal. Vous faites votre shopping dans le même centre commercial, dans les mêmes magasins…

C’est sympa tout ça, mais pourquoi ne pas sortir de temps en temps de votre zone de confort ? Juste histoire de changer. De casser la routine !  Ça fait bizarre au début, on peut se sentir mal à l’aise. Mais au final, on se rend compte que ce n’est pas si difficile que ça et ça fait même du bien à toute la famille.

Changer la déco

Les enfants grandissent, pourquoi ne pas changer un peu la déco de leur chambre au fur et à mesure qu’ils prennent des centimètres ? Sans engager des frais démesurés, des petites modifications ici et là. Et pourquoi ne pas redonner un coup de peinture tous les 2 ou 3 ans, en associant les enfants au projet ?

Laissez-les choisir par exemple la couleur dominante, ou un thème de déco (pirates / bohème / campagne / princesse / etc.). Ils auront plaisir à y revenir.

repeindre la chambre pour casser la routine

Partir en vacances... ailleurs

Quand les enfants sont petits, c’est bien d’avoir un endroit sympa, pratique et d’y retourner à chaque période de vacances. Mais en grandissant, les enfants se lassent, surtout quand ils sont adolescents. Le même mobile-home, dans le même camping, au bord de la même plage…

Partir vers l’inconnu est plus excitant ! Sous forme de jeu en mode “teasing” :  faites-leur deviner la future destination en distillant quelques indices bien choisis pour que le jeu dure longtemps et que leur curiosité soit piquée.

changer de destination de vacances

Échanger avec les enfants

Ça parait évident, ce n’est pas forcément notre premier réflexe ! Demander leur avis à nos enfants !

Demandez donc aux enfants ce qu’ils aimeraient faire, tout simplement ! Pourquoi ne pas faire un petit tour de table pour discuter et échanger ? Idéal si vous êtes à court d’idées. Bon, quand ils sont petits, les idées fusent, même les plus saugrenues. A vous de faire le tri. Quand ils sont ados, ils n’ont envie de rien… Mais ils sont contents une fois en mouvement. Soyez persévérants !!!

discuter avec les enfants

En résumé

Vous l’aurez compris, certaines routines sont à garder, d’autres à changer. Tout est une question de dosage. Et il faut un peu des deux ! En outre, l’âge des enfants est un critère déterminant. Mon expérience m’a appris que les routines sont rassurantes pour les plus petits, et casse-pied pour les ados…

Et vous ? Ressentez-vous ce besoin de casser vos routines pour mettre un peu de pep’s dans votre vie familiale ? Quelles sont vos astuces pour casser la routine ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 14
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.